Header Ads

Crash Bandicoot : merci Activision

Le père Noël a laissé dans mon soulier cette année le remastered d'une des franchise de mon enfance : Crash Bandicoot N'same Trilogy. La PSone a été ma toute première console de salon, et la licence du plus connu des marsupiaux a longtemps tourné sur cette dernière.

Ah, époque bénie ou le peu de jeux que nous possédions ma sœur et moi nous forçait à les parcourir en long, en large et en travers! Que ce soit sur PC, GameBoy ou PSone, chaque nouvelle aventure nous occupait durant de nombreuses heures, m’empreignant aujourd'hui d'une nostalgie toute particulière. Au point que je ne pensais vraiment pas le dire un jour... mais merci Activision!


Merci de me faire à nouveau prendre le contrôle de Crash, ce Marsupial mal doté en neurones, mais tellement attachant.

Ce remastered a tout pour lui : les graphismes sont remis au goût du jour de très belle manière mais tout ce qui faisait le charme des vieux opus a été conservé. Les couleurs sont éclatantes, les détails soignés, mais l'oeuvre originelle est immédiatement identifiable.

La réalisation est impeccable

Tout est resté à sa place, plus de 20 plus tard. Le gameplay aussi d'ailleurs, surtout pour le premier opus : la précision des sauts, les hitboxs, tout est resté dans son jus.


Après y avoir joué sur Uncharted 4, est-ce que vous vous souviendrez par cœur de ce niveau?

Cela découragera sûrement du monde, mais ceux qui au contraire aiment les challenge vont être servis (et ils s'arracheront au passage des cheveux!).

Le sadisme des développeurs allait loin à l'époque! Et mettra à mal la patiente des chasseurs de trophées.

Pour ma part, je me demande encore comment nous avions bien pu passer certains niveaux à l'époque, avec nos petites mains et nos cerveaux peu habitués à ce genre de challenges, alors que le joueur nettement plus aguerri que je suis aujourd'hui perd patiente très (très très) rapidement. Mais c'est dans la douleur de l'effort que l'on prend du plaisir!

Surtout dans le premier opus, vous risquez de souvent arriver au menu de Game Over...

Je n'ai pas encore fini le jeu, mais je n'y manquerai pas, quitte à m'acharner pendant des heures. Amis nostalgiques, je ne peux que vous conseiller de vous replonger dans l'univers de Crash et de sa bande. Et faites-le découvrir à vos enfants, petits frères, petites sœurs!

Encore une chose, qu'encore une fois je ne pensais dire un jour : Activision, s'il vous plaît, faites-nous un remastered Crash Team Racing!

Aucun commentaire