Header Ads

PS VR, un an déjà : faut-il craquer pour la réalité virtuelle made by Sony?

Le projet Morpheus, présenté en 2014, est sorti il y a un an (déjà !), le 11 octobre 2016 sous le nom de Playstation VR.
Early adopter, je me suis jeté dessus à sa sortie, enthousiasmé par de précédentes expériences sur un developer kit de l'Occulus Rift et avec mon téléphone portable, tout en sachant pertinemment que le contenu serait loin d'être conséquent. Partant du principe que les développeurs ne s'intéresseront pas à cette technologie s'il n'y a pas de parc conséquent installé, j'ai donc voulu les rassurer avec ma modeste contribution.

Un an déjà! Joyeux anniversaire PS VR!

Un an après, nous sommes environ 1 600 000 à avoir craqué, donc au vu des 62 millions de PS4 vendues fin juillet, plus d'une PS4 sur quarante d'équipée. C'est peu me direz-vous, mais combien d'autres fabricants peuvent se venter de tels chiffres sur un "accessoire" du même prix que la console elle-même? Très peu.

Avec un an de recul donc, est-ce que je vous conseille ou pas d’investir dans un PS VR? 

Durant cette année, j'ai pu me consacrer à moins d'une dizaine de titres :

  • Farpoint
  • Resident Evil 7
  • RIGS
  • Dick Wilde
  • Eve Valkyries
  • Here There Lie
  • Playroom VR
Pourquoi si peu? Parce que j'ai énormément d'autres jeux non VR à faire et, avouons le, mettre en place le casque est contraignant. On rêve d'un système sans fils. A chaque utilisation, il faut sortir le casque, la rallonge, brancher le tout, régler la caméra, régler la taille de son casque audio. Ça peut paraître peu, mais on est assez loin du simple bouton sur la manette à presser pour démarrer la console et être prêt à se lancer.
Autre argument important à mes yeux, le prix des jeux : la plupart des titres proposés ne sont que des expériences, qui ne me donnent pas envie de  sortir de mon portefeuille 40 voir 60€ pour seulement quelques minutes de dépaysement. De plus, assez peu de jeux sortent en version physique, il est donc impossible de trouver de bonne occasions en fouinant un peu.

En dehors de ces problèmes, le casque est fantastique. On est littéralement happé par un autre univers, comme aucun autre jeu "classique" ne pourrait le faire. C'est cette rupture avec nos repère classiques qui font qu'on passe sur tous les autres défauts du casque : les graphismes, la résolution, l'aliasing... Je ne pourrais pas expliquer à quelqu'un qui n'a jamais essayé la VR à quel point cette technologie est immersive. On est à des années lumières de la 3D. On n'observe plus le jeu, on est DANS le jeu.

Dans les jeux que j'ai testé ci-dessus et que je vous recommande fortement, quatre se démarquent.

  • Farpoint

Fer de lance de Sony, ce jeu est à essayer avec l'Aim controller, le fusil compatible avec le PS VR. Pour faire simple, vous avez traversé une faille spatio-temporelle et vous retrouvez à chercher l’équipage de votre navette spatiale écrasée sur une planète hostile. Un FPS très convaincant, avec une durée de vie d'une dizaine d'heures.
  • Resident Evil 7

Est-ce que j'ai vraiment besoin de le présenter? Je n'ai pas osé y jouer seul, et ai donc attendu qu'un courageux collègue vienne partager l'expérience avec moi. J'ai bien fait, parce qu'on a pas mal crié!
  • RIGS

Une excellente surprise découverte hélas sur le tard. Je vous invite à en voir ma critique ici.
  • Dick Wilde


Complètement loufoque! A jouer avec l'Aim Controller ou les PS Move. Le principe est simple, il faut lutter en contre des hordes d'animaux sauvages prêt à en découdre avec vous. Ce FPS est particulièrement plaisant à jouer à tour de rôle avec des amis, et pour 15€, il serait dommage de s'en passer.

Si vous êtes intéressé par cette technologie mais que vous hésitez un peu à vous lancer, je vous conseille grandement d'investir dans un casque pour votre téléphone portable, pour une 10aine d'euros sur Amazon par exemple. Il existe de nombreuses vidéos sur YouTube et d'applications qui vous permettront d'avoir un aperçu de ce qu'est la VR, et de ce que vaut le casque. Je dis bien un aperçu, car le PSVR est encore bien au dessus. Cela vous permettra aussi de voir si vous êtes sujet au motion sickness (j'ai vu Rosbeef changer de couleur en quelques minutes sur RIGS par exemple, alors que cela n'a aucun effet sur moi), et éviter de faire un achat qui ne servira que d'attrape poussière par la suite.

A mon sens, la VR est promise à un grand avenir, elle est vraiment l'évolution qui va changer notre manière de jouer. Je parle d'évolution et non de révolution, car nous n'en sommes qu'à la toute première génération de casques. Mais comme les smartphones qui ont en une dizaine d'années changé notre manière de vivre, je suis prêt à parier que la réalité virtuelle ainsi que la réalité augmentée vont faire une véritable tabac dans les années qui arrivent. 

Aucun commentaire