Header Ads

Hommage à Hugh Hefner : on a joué à Playboy The Mansion sur PS2

Aaaaaah, Hugh Hefner. Cet homme de si bon goût, si distingué, ce féministe avant l'heure... Un homme pas du tout génant.

Suite à sa mort récente, une véritable tristesse nous a envahi, et nous cherchions un moyen de rendre hommage à l'homme au peignoir en satin. Et quelle meilleur moyen de le faire sur ce site que via le jeu vidéo Playboy : The Mansion, sorti en 2005 sur PS2?

Petit rappel pour les plus jeunes et les plus purs (ou prudes) d'entre nous : Hugh Efner était connu pour être le fondateur du magasine Playboy, célèbre mensuel surtout acheté pour sa double page centrale plutôt hot. Richissime, il possédait un immense manoir, The Mansion, où il vivait simplement, entouré de jeunes filles payées à prix fort, ses bunnies, et de ses amis, souvent célèbres, avec qui il s'amusait. Par s'amusait, on entend "grosses orgies, drogue et champagne", donc pour ceux qui n'auraient toujours pas compris, on va parler de CUL. C'est un article sur PLAYBOY, alors si il y a des choses que vous préférez ne pas voir, c'est maintenant qu'il faut quitter la page!

Trouvez Hugh Hefner dans cette photo...

Mais alors, quel genre de jeu pourrait être basé sur la vie de cette homme aux goûts risqués, me direz-vous? Jeux intimes louches, du genre Sims XXX?

Et bien non, désolé de vous decevoir. Une fois l'introduction passée, c'est un jeu de gestion qui vous attend.

Ne jouez pas si vous êtes épileptique, vous ne passerez pas l'intro
Eh oui. Car d'après Ubisoft (l'éditeur a fait un peu de chemin depuis), la vie de Hef était en fait réglée comme du papier à musique. Votre seul but étant de gérer le succés du magazine Playboy.
Pour ce faire, rien de très compliqué, il suffit de bien s'entourer : modèles, bunnies, écrivains, photographes et célébrités, voici le cocktail détonnant qui fera de votre magasine du papier plus rentable que de l'or.

Pour rencontrer ces personnes qui deviendront vos proches, il suffit de d'organiser des petites sauteries, en invitant des personnes avec qui sympathiser.
Les fêtes sont à thème...
Comme dans la vraie vie, les gens sont caractérisé par des passions, des métiers, et certains traits physiques. On retrouvera donc pour tous les gens de ce jeu un certain niveau d'intellect, mais aussi, de physique de et charme... et c'est tout!
Une femme intéressante est bien sûr d'abord caractérisée par son physique et son charme!
Durant vos fêtes, libre à vous de sympathiser avec qui vous voulez, femmes comme hommes. Mais attention, si très vite vous pourrez peloter les femmes sur voter divan au milieu de vos invités, vos relations avec les hommes se limiterons au business. Parce que quand même, faut pas pousser le bouchon non plus, hein Hef?

"Je ne vous connais que depuis 5 minutes, mais je vous aime déjà!"
Une vos relations "nouées", il vous suffira de meubler votre Mansion, d'un bureau, éventuellement d'un studio photo... et c'est parti pour le magasine! Une fois votre modèle choisi, libre à vous de la photographier où vous le souhaitez dans votre manoirs. Quoi de mieux que notre fameux canapé encore chaud pour notre premier numéro!Et la, comme vous le remarquerez ci-dessous, le moteur de jeu calcul trés bien les angles... Allez hop, c'est dans la boite!

N'oubliez pas que le studio aux commandes reste le Ubisoft des années 2000.

Et après? Comment dire...vous vous amuseriez beaucoup plus en faisant la vaisselle, ou en contemplant la poussière tomber. Les menus sont pondéreux, les temps de chargement longs, la liste d'actions à accomplir assez opaque, le résultat de vos conversations sont inintéressants, et la création du magazine consiste en deux photos et un article. C'est une pâle copie des Sims, avec des fesses et des nichons pixélisés qui font encore moins rêver aujourd'hui. Le temps qu'il vous faut pour vous procurer un photographe, une nouvelle top modèle, et un écrivain, est péniblement long parce que chacun a besoin d’être flatté pendant une éternité. Tout devient rapidement répétitif et ennuyeux.

A chaque temps de chargement, le jeu nous rappelle à quelle point Hef était un type bien
Quelle conclusion en tirer? Les enfants, si vous voulez devenir quelqu'un, apprenez à vous promener de manière louche en peignoir, entouré de femmes à la poitrine aussi grosse qu'irréelle (parce que le plastique c'est fantastique).

Merci Hef pour tout ce que tu auras apporté à notre société, à toutes les causes que tu auras défendu, dont la plus importante : la place de la femme dans la société.

En bonus, quelques critiques recueillies sur un célèbre site de jeux vidéos français :

Je pense que certains jeunes l'achète même s'ils n'ont pas 16 ans car ils se disent que ça doit pas être grand chose playboy, mais bon le sexe y ait quand même, je trouve que dans l'ensemble c'est un jeu acceptable pour ceux qui le veulent vraiment. 16/20 

 Vraiment, moi je trouve que c'est un jeu qui manque de concept: sa base c'est juste un copier-coller des Sims. Il n'y a que le sexe qui est innovant. 12/20

 J'ai aimé ce jeu même si il a une durée de vie un peu limite et des grafismes pas mal. Mais les filles sont trop belles, c'est le point fort du jeu. J'aime bien ! 20/20

 Je mets 12, car il n'est pas trop bien : graphismes moyens, possibilité de déshabiller réduite.

COOL !!!!!! c'est une pâle copie des sims les graphismes sont assez bien (enfin seulement ceux des filles bien sûr ! ) le principe est toujours le même et répétitif (faire des magazines de humhum, vous voyez quoi, et des teufs à la hum hum , vous voyez quoi ...) franchement j'ai été déçu de ce jeu (45 euros c'est de trop). Je mets un petit 5 sur 20, mais croyez-moi, il ne vaut pas plus, même si comme moi, vous êtes un grand fan des sims ... et bien sûr les 5 points sont juste pour les filles sinon j'aurai mis que 3/20








Aucun commentaire