Header Ads

Destiny 2 : nos premières impressions, c'est du tout bon!

ÇA Y EST, NOUS Y SOMMES. 




Nous avons passé autant d’heures que possible hier à jouer  à cette longue promesse, et voilà ce qui en ressort pour le moment (attention, il y a de nombreux spoils ci-dessous) :

Il était temps de décoller pour une nouvelle aventure


- Les graphismes sont particulièrement beaux. Même Rosbeef18, qui avait quelques appréhensions basées ce qu’il a vu de la bêta, fini par le reconnaître au bout de quelques missions. La Zone Morte Européenne est séduisante, Nessus donne vraiment l’impression d'être extra-terrestre. Chapeau.


- Même si les missions restent basées sur le principe préféré de Destiny 1 (allez ici, scannez ceci, et butez les tous!), il y a maintenant des variantes imaginatives, et même drôles, qui donnent l’impression que nous sommes plus que des bulldozer à balles. Par exemple, l’embuscade d’un groupe de Cabals dans la Zone Morte, entre des barils explosifs et des mines lasers, était particulièrement divertissante, et nous avons apprécié l’escapade en char sur Titan, et plein d’autres variations sur “go here, kill that”. De plus le monde semble beaucoup plus ouvert, avec des tas de missions secondaires.

Écraser la ruche au volant d'un char? Jouissif!


- L’histoire (enfin! il y en a une vraie!) est pour l’instant intrigante, bien ficelée, avec des cinématiques convaincantes, des personnages marrants (particulièrement l’interface d’IA qui aide Cayde-6 sur Nessus), et on sent le mystère et la profondeur du jeu qui nous avait été dévoilé par le grimoire dans Destiny 1, mais jamais sur l'écran. Les antagonistes semblent être plus complexes que dans le volet précédent. Des énigmes et questions se posent au fur et à mesure que l’information se dévoile: qui, pourquoi, comment - avec quelques indices ambigus qui nous mettent l’eau à la bouche. Cela dit, la manière dont on peut dévoiler certains de ces mystères (scanner certains endroits avec le spectre) est assez frustrante. Souvent nous sommes invités à le faire en plein combat, et Rosbeef 18 a bien envie de gueuler sur spectre “TU VOIS PAS QUE J’AI AUTRE CHOSE À FOUTRE??” - surtout que même une fois tranquilles, il est compliqué de comprendre où il faut chercher. En résulte alors de joyeux échanges dans notre escouade, du genre :



J1 : Là, y a quelque chose à voir
J2 : Attends je me fais buter!!
J3 : Mais où, je ne le vois pas, où ça? Où ça?
J2: Ce capitaine me défonce attends j’arrive
J3 : Mais où, mais où??
J1 : Mais juste là, là voyons, mais non retourne toi, là, sur ta droite. Ton autre droite!
J3 : Mais ca marche pas, y’a rien a voir!
J2 : C’est bon ils sont tous morts"
*trouvent lieu à scanner
J2 et J3: "Aaaahhhhhh…..j’ai rien compris
Dans ce fameux chaos, nous savons que pleins de mystères passent inaperçus. ET ÇA NOUS ÉNERVE.


-La bande son est superbe, absolument superbe.
-Il est un peu dommage de retrouver sa lumière si rapidement : un peu plus de difficulté aurait été appréciée après le cataclysme que fut la chute de la dernière cité, mais en même temps, il est vrai que ces pouvoirs sont une partie intégrale du jeu.

Notre moment de faiblesse aura été de courte durée

-L’interface et le système de combat restent tout aussi fluide, si ce n’est encore plus, et c’est un vrai plaisir de tout simplement interagir avec cet écran et ces commandes.
Il va même être difficile de jouer à des jeux moins travaillés après tout cela.


Pour conclure, Bungie a vraiment bien travaillé. On sent immédiatement que le studio a été à l’écoute des fans comme des détracteurs, et il nous livre cette fois une petite pépite vraiment bien finie. Merci mesdames et messieurs, continuez comme ça.

Aucun commentaire