Header Ads

Le prochain Total War : ce que l'on aimerait voir

Que ça plaise ou déplaise, Total War a assez réussi sa sortie fantaisie avec Warhammer. Mais à force d'inquiéter leurs fans dévoués qui s’apeuraient de ne jamais revoir un jeu Total War historique, et être condamnés à taper du troll et des orques pour les décennies à venir, le studio a finalement tenu à les rassurer en confirmant que la prochaine sortie classique était belle et bien en développement. Les développeurs ont même précisé que le tout allait se dérouler dans une époque que la franchise n’avait pas jusqu'à la exploré.




Alors c'est le moment de faire ma liste de demandes à Creative Assembly, qui m'écoutera autant qu’un parent exaspéré écoute son gamin après 20h d’avion.


- Si l’époque choisie le permet, s’il vous plaît laissez nous explorer la carte et ses merveilles ! C'est quelque-chose que Civilisation VI fait assez bien: des navires et des scouts explorent des terres inconnues, vierges ou peuplées, et les rencontres qu’on y fait et la manière dont on les approche ont un impact sur le reste du jeu. Mais il faudrait aller plus loin que ça, à la manière d'Imperialism II : quand on découvre de nouvelles terres, on devrait pouvoir choisir de commercer, conquérir ou d'établir des relations diplomatiques - permettant d’ajuster notre stratégie en fonction des rapports de force du vieux et nouveau monde, et des ressources qu’on y trouve.


- Et d’ailleurs, pourquoi pas permettre la découverte de nouvelles terres de contribuer au savoir technologique! Les factions qui explorent seraient plus avancées en navigation par exemple, ou en commerce.


- Donnez un plus grand rôle aux ressources. C’est quelque chose que les anciens Total War ont souvent évité, en assumant que la force militaire était une fonction d’imposition rapporté par des bâtiment spécifiques et le commerce. Mais allons plus loin! Tout comme Attila : Total War qui donnait un rôle important à la fertilité agricole et aux ressources alimentaires, devrait t-on pouvoir construire une flotte si nous avons pas assez de forêts? Construire des murailles de pierre sans carrières? Quand je jouais à Rome 2, je trouvais toujours ça assez suspect qu’ayant réduit Carthage a ne régner plus que sur le Désert de Libye, cette civilisation arrivait encore à m'envoyer des flottes de 30 triémes tous les 5 ans….
Comment ça, pas crédible mon chantier naval?


- Le commerce dans Total War est juste traité comme un bonus. Mais les ressources pourraient aussi donner plus d’avantages dans le commerce : je n’ai pas ce qu’il faut, je suis prêt à l’acheter, ou bien j'ai trop de bois, je veux le vendre! Et pourquoi pas avoir une politique de domination par le commerce?


- Améliorez vos systèmes politiques. Dans le premier Rome: Total War a la rigeur, je comprenais si le Sénat aimait ma gueule, ou voulait que j’ai un tragique “accident” de carrosse un soir en rentrant de la taverne. Mais dans Rome 2 et Attila, je ne comprenais plus rien. Lequel de mes enfants veut être Quêteur, qui veut le tuer, qui sont les traîtres qui répandent des rumeurs sur moi, pourquoi je perds le contrôle sur ma faction, d'où sort cette guerre civile? Certes la vraie politique est compliquée, mais il doit y avoir une meilleure manière de le présenter que cet affreux menu dans lequel je ne savais jamais qui était qui, et ce que je pouvais leur faire, mais je savais qu’ils voulaient tous ma peau. Je suis toujours pour la complexité dans les jeux, mais ça ne veut pas dire que je veux une interface qui ressemble aux commandes de bord de la Navette Spatiale.


C'est bien beau de voir famille...mais je ne sais toujours pas quels sont les traites qui veulent me tuer.
- Pourquoi le multijoueur reste il bloqué sur un 1vs1? Quatre joueurs serait un bon nombre pour vraiment épicer le jeu quand on a marre de se battre contre un AI qui pense qu’attaquer une garnison de 7,000 hommes avec 100 paysans est une excellente idée.


- Plus d'événements s’il vous plaît! Si un joueur découvre une nouvelle ressource, ou il y a des changements politiques dans d’autres factions, on veut que ça ait un impact sur le jeu - changeant le rapport des forces d’un tour à l’autre. Sinon, nous nous basons tous sur les mêmes recettes pour gagner après quelques heures de jeu, et on se lasse vite.


En gros, on aimerait plus de nuances pour atteindre la victoire! Les jeux de base partent du principe qu’avoir plus de terres = plus d’hommes = plus de dégâts, mais après tout, n’est ce pas une bande de rebelles malodorants qui ont bouté les Anglais hors d'Amérique?
C'est pas contre toi Mel



Il ne faut pas que Total War tombe dans le piège d’Assassin’s Creed ou Call of Duty: toujours offrir la même chose avec une carte différente 15 ans plus tard.


Voila, si vous avez d’autres idées, partagez les!





Aucun commentaire